Une bonne branle au tel c’est inoubliable !

branle au tel le top du sexotel
branle au tel le top du sexotel

Histoire de sexe et histoire érotique sont des recherches que l’on retrouve le plus souvent, et j’arrive à la comprendre ! Si vous êtes comme moi, je suis un cérébral et j’adore tout ce qui touche au sexe mais surtout du côté fantasme. Plus c’est scénarisé et bien fantasmé plus ça me fait bander. J’ai alors découvert les sites de cam mais j’ai été très déçu de voir que ça ne se passe jamais comme prévu…

C’est alors qu’un truc changea ma vie : le tel sexe ! J’ai toujours vu petit ce genre de petites annonces de téléphones roses avec de nombreuses femmes aux profils très différents. Il y avait toujours de la blonde plutôt cougar et toujours de la brune plutôt brunette. Pour moi, c’était les brunettes ma passion dans les récits érotiques et c’est là que je me suis dit « et pourquoi ne pas parler directement avec une belle brunette, et parler de cul pendant qu’on y est ? ».

C’est là que j’ai découvert le site et me suis mis au téléphone rose. Dès ma première fois c’était le douche froide : rien n’était comme je le croyais ! Du tel rose direct, rien que ça j’étais étonné. Après si la fille était réellement une brunette, ça je ne pouvais pas le savoir pour la couleur de ses cheveux, mais c’est là que tout le côté cérébral est alors entré en jeu et c’est le même sentiment d’excitation que j’avais sur les sites de récits érotiques mais en puissance fois 100 !

Et oui, elle avait une très jolie voix et en plus prenait les devant car voyait que j’étais intimidé. Au lieu de me laisser moisir et de me dire ce que je voulais entendre, j’ai juste exposé la situation le plus clairement possible : j’aime les récits érotiques avec de jeunes brunettes, j’aime parler sexe ! Et bien elle m’a parfaitement compris et m’a alors donné en cadeau « sa première fois » et dans tous les détails…

Tous les détails que l’on retrouverait dans un récit érotique mais là c’était vivant, réel, vrai, presque palpable. J’avais l’impression de ne plus être sur le tel rose gratuit mais vraiment avec cette personne et que nous n’étions plus que deux, à l’écouter se livrer dans ses moindres secrets. Gentille comme tout, je n’ai rien eu à dire, le récit érotique de sa première fois était long, plein de détails des plus intimes et je compris enfin la vision d’une jeune fille vierge pour sa première fois.

Je ne me cache pas, moi pendant ce temps c’était baise au téléphone, impossible de me retenir, mais elle s’était si bien occupé que moi que bien évidemment j’ai retenu son prénom, et aujourd’hui je ne parle plus qu’avec elle ! Une certaine relation s’est faite entre elle et moi, comme un lien grâce au téléphone rose et je ne donnerais pas son prénom car je ne la veux que pour moi désormais pour ma petite branle au téléphone quotidienne !